L'Enantone traitement de l'endométriose, mon expérience

Publié le par Cécile

traitement endométriose enantone

Cela fait quelque temps que je voulais écrire un article au sujet de ce médicament, mais je ne savais pas comment le tourner.
D'autant plus que je n'ai toujours pas de diagnostic précis de poser concernant l'endométriose et j'ai donc du mal à me sentir légitime par rapport à tout cela.
J'avais écrit un article à ce sujet iciil y a quelques mois et les choses ont un peu évolués depuis.
Cette semaine du 6 au 12 mars est celle dédié à l'endométriose, c'est le bon moment pour le publier il me semble.

injection médicament

L'Enantone

J'ai donc reçu l'injection d'Enantone, le 21 juin l'année dernière et cela été censé améliorer mon état de part une ménopause artificielle.
C'est-à-dire beaucoup moins de douleurs, plus de règles, histoire de soulager mon corps et que mes hormones arrêtent de s'affoler. Ce traitement également utilisait pour le cancer de la prostate, était censé faire effet 3 mois. Seul effet secondaire signalé par mon gynéco au moment de la prescription, des bouffées de chaleur, autant vous dire que sur la notice, il n'y avait pas que ça et c'est pour moi le plus léger effet secondaire.
Au moins de juillet, 1 mois après l'injection, j'avais toujours des saignements dû à priori à un autre souci et régler par un autre traitement, m'interdisant le sport et l'exposition au soleil pendant 10 jours.

Les effets secondaires que j'ai ressenti

Les bouffées de chaleur étaient bien là, violentes pour certaines car à la limite de tomber dans les pommes. Heureusement que les gens autour de moi étaient au courant et compréhensifs pour m'aider si besoin, au boulot devant le client, ça le fait moyen tout de même...
Les douleurs, quant à elles, ne sont JAMAIS parties, des crises quelques jours par mois jusqu'à une semaine à bouffer de l'Ibuprofène et du paracétamol codéïne comme des bonbecs.

douleur au ventre

J'avais peur d'un autre effet secondaire c'était la perte de poids, il y a aussi la prise en risque, mais je suis plutôt du genre à perdre…
Alors, effectivement pendant la durée d'efficacité, j'ai perdu un peu de poids, au moins 2 kilos et sur mon gabarit, ça s'est vite vu et j'avais un très petit appétit par moments.

perte de poids enantone

Il y a mes cheveux qui ont pris cher aussi, malgré les soins apportés, ma tignasse commence juste à ressembler à quelque chose, j'ai le cuir chevelu encore sensible et plein de pellicules (glamour, bonjour!) 

libido et enantone

Un autre effet secondaire m'a vraiment beaucoup ennuyé, c'est la baisse de libido autant vous dire que cela a été assez radical et vraiment pas drôle, après on se dit que cela va durer environ 3 mois et que l'on sera tranquille, sauf que…

L'effet aura duré près de 8 mois alors 8 mois sans règles certain(e)s me diront que c'est top, effectivement de ce côté-là c'est pas trop mal.
Mais 8 mois d'épuisement de fatigue, de bataille pour ne pas perdre trop de poids, de libido en berne ( et ce n'est pas facile lorsqu'on est en couple), de cheveux dans un état lamentable, de crises de douleurs mensuelles, cela n'a pas été évident à gérer psychologiquement et physiquement.
Après avoir échangé avec le spécialiste de ma région concernant l'endométriose, il s'avère que ce traitement est à prescrire en 1ère intention pour une durée de 1 mois, car suivant les patientes la durée peut être allongée sérieusement, ah bon sans blague!
Si c'était à refaire, la probabilité pour que je refuse ce traitement serait extrêmement forte.

spécialiste endométriose

Aujourd'hui, j'en veux à mon gynéco, qui est un très bon obstétricien, mais avec qui j'ai avancé à tâtons, de m'avoir juste dit que l'effet secondaire serait "juste quelques bouffées de chaleur", de ne pas m'avoir dit que le traitement pouvait avoir effet plus longtemps, d'avoir fait comme si il n'entendais rien quand je l'ai alerté après ces 3 mois comme quoi ne j'avais ni règle et que je n'avais plus de désir.
J'ai adoré être suivi par lui pour mes 3 grossesses, mais à un moment donné, il faut savoir passer la main quand on y arrive plus. Grâce à une amie du net, je suis maintenant suivie par LE spécialiste de Loire-atlantique et maintenant ENFIN je vais pouvoir avancer vers une évolution positive de la maladie.
Voilà mon expérience avec ce traitement, qui clairement pour moi n'a pas fonctionné, le seul point positif a été l'arrêt des règles c'est bien le seul avantage que je lui ai trouvé.
Si vous aussi vous devez être traité avec ce médicament, n'hésitez pas à poser toutes les questions qui vous passent par la tête au médecin qui vous le prescrit.
Je reviendrai vers vous plus tard après mon prochain rendez-vous et une possible nouvelle intervention chirurgicale.

Commenter cet article

Nini 11/05/2017 10:37

Bonjour,
Je comprends votre calvaire, je subisse aussi en ce moment, j ai fait l injection début avril 2017 à cause des fibromes dans l utérus , et depuis, j enchaîne, la fatigue, douleurs, déshydratation, l anorexie. Les analyses sanguine n arrête pas d être en désordre, j en peux plus, et quand mon médecin traitant m annonce que après l arrêt du médicament il faut attendre 3 mois, ç est une blague. Si c est à refaire je dirais non. Bon courage à vous, au moins ç est terminé ce calvaire.

Cécile 30/05/2017 22:22

Ce n'est pas un traitement anodin qui est à prendre à la légère. J'espère qu'il est vraiment utile pour certaines personnes!

Loumatmae 10/03/2017 13:01

Tu as du vivre un calvaire :( j'espere que tu iras mieux avec le temps

Cécile 19/03/2017 16:11

Il y a pire que moi, ce n'est pas drôle pendant les crises, mais je prends mon mal en patience (jusqu'à quand?!)