Etre en accord avec sa consommation, 1ère étape du Défi green blog!

Publié le par Cécile

Etre en accord avec sa consommation, 1ère étape du Défi green blog!

Cela fait quelque temps, que j'ai envie d'écrire cet article, mais je ne savais pas comment aborder le sujet, ni de quelle manière le tourner.
Car sur mon blog, je parle majoritairement du bio, de l'écolo et du naturel, mais parfois je m'en écarte et je ne sais pas si cela vous plais.
Et voilà que Marie du blog
mamanyoupie nous propose de lancer le défi green blog pour cette année. Le défi étant qu’avec plusieurs blogueuses, nous allons vous proposer au cours de cette année, nos trucs et astuces pour faire des économies sur les consommations énergétiques et diminuer nos déchets. Si vous ne voulez rien rater, je vous propose de venir faire un tour sur le groupe Facebook dédié Défi Green Blog : Les blogueurs s'engagent !
Alors pour ce 1er article, je vous propose de vous dire où nous en sommes dans notre consommation de tous les jours.

En 2011, j'ai commencé à remplacer toutes nos cosmétiques conventionnelles par des cosmétiques naturelles et/ou biologiques suite à 2 crises d'urticaires dues à une crème solaire classique. Bien entendu, je n'ai rien jeté (mis à part ladite crème solaire), je ne suis pas Crésus et jeter l'argent par les fenêtres, ce n'est pas mon truc, il a donc fallu quelques mois et quelques recherches pour en arriver à ce que je souhaitais pour moi et ma famille.
Mais avec mes recherches et les échanges que j'ai pu avoir avec bon nombre de personnes, puis également avec l'ouverture du blog, en 2013, cela ne me suffisait plus.
Nous avons connu des changements au niveau de notre alimentation, en diminuant l'apport de protéines animales, en consommant de plus en plus bio, etc.
Pour autant, je ne me priverais pas de banane ou de thé par exemple même si cela parcours des milliers de kilomètres et je l'assume complètement.

Après il y a la question de l'habillement, et pour être tout à fait honnête, habiller une famille de 5 personnes en cotons bio, et/ou lin et/ou tissu okö tex, ce n'est pas donné à tout le monde et nous n'en avons pas les moyens.
Notre choix, c'est donc porter sur des achats de vêtements d'occasion la majorité du temps, à 90% environ et de chaussures neuves de qualité pour toute la famille dès que possible, sinon des chaussures de qualité d'occasion, en très bon état.
C'est pour cela, par exemple, que vous pouvez voir sur le blog des marques de vêtements coups de cœurs qui ne sont pas nécessairement bio ou écolos et c'est un choix assumé, car nous achetons ces marques d’occasion pour leur qualité.
C'est un choix, je pense, éthique de donner une seconde vie à ceux que nous portons et adapter à notre porte-monnaie.

De même en matière d'ameublement et d'équipement de la maison, nous cherchons d'abord d'occasion et sinon achetés en promotion, en solde, ou bien encore dans les magasins de produits dégriffés.
Pour lélectroménager, nous portons nos choix uniquement sur des appareils comportant au minimum des « A » en matière de consommation, certes plus cher à l’achat mais vous ferez de sérieuses
économies d’énergie à côté de ça.

Alors, on pousse le raisonnement toujours plus loin, et voilà que le zéro déchet arrive jusqu'à moi.
Mais l’année 2016 a été assez compliquée pour nous, cela n’était pas le bon le moment pour y travailler.

Bien qu’au niveau de l'alimentation, nous ayons fait beaucoup d'efforts, mis à part une pizza de temps à autre et des fast food (que je supporte de moins en moins) plus de plats industriels, du fait maison, moins de gâteaux industriels également. Beaucoup de produits secs achetés en vrac, tout comme les fruits et légumes chez le maraicher ou en magasin bio.
Aujourd'hui, nous mangeons des produits bio ou issus de l'agriculture raisonnée et
locaux le plus souvent possible.
Au niveau des produits ménagers également, avec des microfibres et du vinaigre utilisé principalement, avec du nettoyant, désinfectant, liquide vaisselle dans des contenants réutilisables, etc.
Notre plus grande réussite de l’année 2016, l’essuie tout jetable a été banni à partir du second trimestre, remplacé par des lingettes microfibres et franchement c’est que du bonheur !
Dans la salle de bains le réutilisable à sa place depuis un bout de temps, avec coton lavable, gant démaquillant, débarbouillette, coupe menstruelle, serviettes hygiéniques lavables, mais il y a encore des efforts à fournir!

Il y a quand même une chose importante à dire, nous ne sommes pas toujours seul(e) à avancer dans cette démarche globale, nous pouvons avoir des enfants, un ou une conjoint(e) à convaincre et parfois ça coince, j’ai appris cette année à prendre sur moi, même si je n’y arrive pas toujours car mon homme a mon « bio » qui lui passe parfois par les trous de nez…
Enfin voilà où nous en sommes aujourd’hui et j’ai envie de finaliser mon article avec cette réflexion :

On rame complètement parfois, on stagne souvent, mais on finit toujours par avancer un peu et c'est cela le principal.
Et vous, vous en êtes où dans votre consommation?

Commenter cet article

sophie lamainsurlesyeux 18/01/2017 21:30

Joli parcours :) Rome ne s'est pas fait en un jour, c'est normal qu'il y ai des périodes de stagnation, d'autant plus qu'il faut du temps pour s'habituer à certaines nouveautés :) Nous on est deux sans enfants, on fait des tas de petits changements à droite à gauche et là après un an de bilan de nos comptes on se rend compte que ça porte ses fruits. Cette année notre objectif c'est de trouver des alternatives locales pour une bonne partie de nos courses. Mon mari est omni on a commandé un colis de boeuf qu'on va congeler et sortir au compte goutte, au moins pas de trucs en barquettes qui viennent de je ne sais où, et on a aussi trouvé un maraicher qui fait de la vente directe le temps que la saison de l'amap reprenne. De mon côté je dois me calmer sur les cosmétiques, je me rend compte que j'utilise des choses simples, que je me maquille peu, alors oui ces achats font plaisir mais sont pas franchement utiles, je vais tenter de liquider mes stocks en 2017. Bonne continuation à vous :)

Dress me ... and my kids ! 14/01/2017 08:17

Hello, comme toi, pour les achats de fringues, c'est souvent de seconde main pour les loulous et moi, hormis ce que je reçois du blog. Pour les fruits légumes : à la coopérative paysanne dont tous les produits sont locaux. Jamais (ou trèèèès rarement) de plats industriels chez nous. Par contre, il faut qu'on fasse plus souvent les gâteaux. On fait de temps en temps nos cakes, brioches, etc... Mais ce n'est pas systématique. Je rejoins La Fée Biscotte : y a pas de petits gestes ! Et bien sûr, on recycle tout ce qui est possible. Allez, on fait mieux en 2017 ? Bisou

La Fée Biscotte 12/01/2017 09:18

Coucou ca y est je m'engage aussi. C'est une grande première pour moi, mais je pense qu'il n'y a pas de petits gestes. Je viendrais piocher des infos chez toi ;) Bise